Travailler la nuit

Le 5 février 2012 | Posté dans My Work

Pendant ces 6 mois j’ai aussi constater que la plus part du temps, pour des développements assez longs pour des fonctionnalités un peu plus compliquée qu’un simple new/edit/delete, je pouvais être assez lent.

Plusieurs jours parfois même. Le soucis ne situe pas dans la complexité du problème, mais dans le fait qu’on est sans interrompu. Un café par ci, un encas par là, un collègue qui vous pose une question ou qui fait une blague, le déjeuner, le coup de barre inévitable qui en découle. Tout ceci fait qu’à chaque fois, je me déconcentrait, je perdais le fil de ma pensée…

Je n’avais pas souvent été confronté à ce problème auparavant puisque l’ensemble des développements importants que j’avais réalisés s’étaient fait soit chez moi, sans aucun contrainte de temps/événement, soit la nuit.
La nuit est le meilleur temps pour développer. Et effectivement, par rapport à un travail effectué la nuit, le temps global développement était clairement allongé.

Tout ça pour dire que je pense préférer largement développer la nuit que le jour ! :)


Faire un commentaire

Ce site utilise Gravatar pour afficher votre avatar universel. Plus d'infos sur gravatar.com.

*